Thème de classe vampires : les ressources

Cette année, mon thème de classe tourne autour des vampires et autres créatures de l’Ombre. J’avais publié sur ce blog différentes ressources dans lesquelles se promenaient déjà quelques vampires… Mon thème de classe n’est pas vraiment choisi par hasard :)… Je les liste ici avant d’en ajouter d’autres :

  • En littérature & vocabulaire  :  un travail sur la description, suivi de la rédaction d’un portrait de vampire. Cette séquence permet également de travailler la notion de champ lexical et synonyme.

  • Je ne m’en sers pas cette année, mais j’en profite ici pour remettre en ligne les questions sur C’est dur d’être un vampire.

Le tapuscrit se trouve ici : À l’encre violette. Lorsque j’avais préparé ce travail, j’avais une classe de CP/CM1/CM2. L’exploitation de ce travail avec des CP en prime est dans cet article.

  • En étude de la langue, une petite « grammaire dont tu es la victime  » :

  • En anglais, bien sûr, il y a eu une grande séquence sur Halloween. J’utilise différentes ressources piochées ici et là, je ne mets donc pas ce travail en ligne. En revanche, j’avais créé des cartes pour l’interaction orale autour de Twilight :

  • En arts visuels, j’ai ressorti un ancien travail autour de l’art funéraire dont j’ai repris les incitations autour de la danse macabre et des Vanités :Et pour finir,  une sélection de poèmes et chansons sur le thème de la peur, du surnaturel, du fantastique :

4 commentaires

  1. Bonjour ! Superbe article ! J’ai une question en tant que (j’espère) future enseignante préparant son oral : Est-ce que l’image du vampire peut être comprise comme une thématique d’Histoire de l’Art ? Je voulais prendre l’image du vampire pour mon dossier, mais j’avais un doute là-dessus. Qu’en pensez-vous ? (j’avais pensé à un extrait littéraire du Dracula de Bram Stoker bien évidemment ou d’un poème (comme la Morte Amoureuse de Gautier), le cauchemar de Fussli et/ou une affiche de différents films sur les vampires pour inviter à les comparer (comme Dracula, Nosferatu etc) et pourquoi pas aussi la couverture Du Petit Vampire voir d’une oeuvre musicale sur le thème du vampire) Merci d’avance pour votre réponse !

    J'aime

    1. Bonjour, future collègue ! Tu sais, je me méfie des réponses que je pourrais t’apporter car au niveau du concours, on est tellement exigeant sur les programmes, les objectifs, le jargon pédagogique… Moi j’ai passé le concours en 2002, avec d’autres programmes et d’autres pédagogies à la mode. Pour le concours, si tu choisis cette thématique, je pense qu’il faut surtout que tu justifies bien ton choix. C’est à mon avis ce que les examinateurs attendent : que tu saches ce que tu fais, comment tu le fais et surtout pourquoi. Quels sont tes objectifs et comment ils s’inscrivent dans les programmes… Au niveau des enjeux littéraires et formation personnelle, tu as la thématique « se confronter au merveilleux à l’étrange » avec le travail autour de figures surnaturelles, la peur, l’attirance et le rejet, etc…Le choix du vampire se justifie donc très bien à mon sens. En plus dans l’indication de corpus proposé on te dit de l’étudier en lien avec des représentations proposées par la peinture, la sculpture, la bande dessinée, etc.. C’est exactement ce que tu fais. Pour moi, tu t’inscris parfaitement dans les programmes. Je ne sais plus exactement ce qu’on attend de vous mais il s’agit de présenter une séquence ? La difficulté pour toi peut être là : s’agit-il d’une séquence d’HDA ou de littérature et donc quels objectifs poursuis-tu ? Je te souhaite bien du courage dans la préparation. C’est un marathon ce concours, faut tenir bon !!!

      J'aime

      1. Merci énormément pour ton commentaire qui me motive davantage ! Ca vient alimenter ce que j’ai déjà commencé à écrire, ça m’aide beaucoup ! En ayant lu mes ouvrages de préparation au concours, et les rapports de jury, je pense que tu as raison, le principal, c’est de tout justifier, de défendre ses choix. J’appréhende l’oral mais de façon étrange, parce que j’ai l’impression de pouvoir exprimer clairement – tout en exposant les bonnes compétences etc – ma motivation et en même temps il y a tellement de jargon et de précisions institutionnelles qui font un peu peur ! Mais je vais continuer de bosser, merci encore pour tes précieux conseils ! 🙂

        J'aime

      2. De rien, vraiment, effectivement la difficulté c’est outre d’avoir le fond, de pouvoir en plus répondre aux exigences très particulières de cet exercice de style qu’est un oral du concours d’instit… N’hésite pas à me tenir au courant, je te souhaite de tout cœur une belle réussite au concours !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s