Petits débats philo autour du Petit violon de J.C Grumberg

En dernière période cette année, j’ai travaillé autour d’une pièce de théâtre : Le petit violon de Jean-Claude Grumberg. C’est un joli texte avec pour thèmes principaux le bonheur et la solitude… qui constituent d’ailleurs, peut-être, une seule et même question. C’était un peu incontournable de lancer des débats philo autour de cette pièce et nous en avons eu un très chouette où nous sommes partis du Petit violon pour arriver à Schopenhauer… mais j’avais une classe assez exceptionnelle cette année !

Voici donc les cartes-supports pour les débats :

Publicités

Le M devant MBaPpé

J’ai un faible pour Mbappé, je le confesse. Ça fait partie de ces choses qui ne s’expliquent pas. Enfin si, probablement, mais je ne suis pas sûre d’avoir envie d’approfondir ici la question… Toujours est-il que mes élèves le savent bien et que c’est eux qui ont eu l’idée de revisiter la célèbre règle d’orthographe… Ce qui m’a vraiment fait sourire. L’humour de mes élèves est tout à fait le mien et je crois que ça fait partie des plaisirs que j’ai à partager mes journées avec eux. Je leur devais bien cette petite affiche… J’en ai fait deux versions pour les laisser choisir. À vous de voir celle que vous préférez !

Dia de los muertos

Toujours en lien avec mon thème de classe vampires, j’ai proposé en fin de période 1 un travail en arts visuels autour du Dia de los muertos. Beaucoup de mes décorations de classe sont liées à cette fête. Pour la faire découvrir aux élèves et introduire l’incitation & les contraintes pour ce travail, j’ai réalisé ce diaporama :

Et voici quelques productions d’élèves :

 

Lire la suite…

Thème de classe vampires : les ressources

Cette année, mon thème de classe tourne autour des vampires et autres créatures de l’Ombre. J’avais publié sur ce blog différentes ressources dans lesquelles se promenaient déjà quelques vampires… Mon thème de classe n’est pas vraiment choisi par hasard :)… Je les liste ici avant d’en ajouter d’autres :

  • En littérature & vocabulaire  :  un travail sur la description, suivi de la rédaction d’un portrait de vampire. Cette séquence permet également de travailler la notion de champ lexical et synonyme.

  • Je ne m’en sers pas cette année, mais j’en profite ici pour remettre en ligne les questions sur C’est dur d’être un vampire.

Le tapuscrit se trouve ici : À l’encre violette. Lorsque j’avais préparé ce travail, j’avais une classe de CP/CM1/CM2. L’exploitation de ce travail avec des CP en prime est dans cet article.

  • En étude de la langue, une petite « grammaire dont tu es la victime  » :

  • En anglais, bien sûr, il y a eu une grande séquence sur Halloween. J’utilise différentes ressources piochées ici et là, je ne mets donc pas ce travail en ligne. En revanche, j’avais créé des cartes pour l’interaction orale autour de Twilight :

  • En arts visuels, j’ai ressorti un ancien travail autour de l’art funéraire dont j’ai repris les incitations autour de la danse macabre et des Vanités :Et pour finir,  une sélection de poèmes et chansons sur le thème de la peur, du surnaturel, du fantastique :

Rallye lecture Salut l’artiste !

J’adore les petits livres de la collection Salut l’artiste (environ 11 euros le livre) édités par la Réunion des Musées nationaux. Comme ma bibliothèque de classe manquait cruellement de livres d’art, j’ai décidé d’investir petit à petit et de lancer un rallye lecture pour inciter les élèves à les lire. Pour l’instant je n’ai que trois titres, mais comme je n’ai pas encore fini de dépenser mon budget, j’espère pourvoir enrichir ma collection dès cette année. Je mets déjà en ligne les premiers questionnaires; je complèterai cet article au fur et à mesure de mon acquisition des livres. Le visuel :

Et pour télécharger :

Pack 1 : Niki de Saint Phalle, Andy Warhol, Les pinceaux de Lascaux

Corrigé pack 1

Affaire à suivre…

(Re)prendre en main sa classe

Je partage aujourd’hui quelques outils de gestion de classe que j’ai utilisés l’année scolaire passée lorsqu’il m’a fallu reprendre en main ma classe suite à mon congé maternité. Ce fut une reprise sacrément musclée, les élèves n’ayant, a priori, aucune envie de revenir aux règles que je tentais de réinstaurer. Je dis a priori car en réalité, le retour progressif au calme a fait du bien à tout le monde : tous les élèves aiment avoir un cadre et particulièrement les élèves les plus difficiles à gérer.

Jusqu’à présent, le système traditionnel échelle de confiance + privilèges pour récompenser les bons comportements me paraissait suffisant. Là, il m’a fallu chercher autre chose. J’ai bien sûr conservé ce système, associé à une gestion de classe avec des points attribués par groupes, comme dans Harry Potter. Mais j’ai dû mettre en place des véritables temps de leçons, suivies d’exercices d’application : comment s’assoir en classe ? Comment se mettre au travail ? etc… Ensuite il a fallu lister les objectifs à atteindre et faire le point chaque semaine. Les élèves s’attribuaient des points verts, oranges ou rouges, ce qui a encouragé chez eux une attitude réflexive vis à vis de leurs comportements. Voici, pour exemple, les objectifs fixés :

objectifs à atteindre

Il me fallait tout de même trouver quelque chose pour gérer les comportements les plus gênants. Dans L’Univers de ma classe il y a toute une super série d’articles sur la gestion de classe. J’ai aimé l’idée du cahier de comportement, mais cela me paraissait long à remplir à la fin de chaque semaine pour tous les élèves. J’ai donc opté pour une fiche de suivi qui concernait uniquement les élèves les plus perturbateurs. La voici :

En cherchant d’autres idées, je suis arrivée via Pinterest jusqu’à Miss Giraffe et ses Blurt beans. Clic sur l’image pour tout savoir sur cette excellente idée (et ses autres trucs de gestion de classe) :

Super système mais dont les élèves (et la maîtresse) finissent par se lasser et qui devient alors moins efficace. Il faut l’utiliser, je pense, sur une période courte. Cette année, je me le garde sous le coude pour les périodes « sensibles » : l’approche de noël & la fin d’année scolaire…

J’avais aussi vu circuler sur Pinterest les images des brag tags /reward coupons (ou « billets de fierté » en bon français de France du Québec). Une autre façon d’encourager les bons comportements, ces petits messages personnalisés que les élèves peuvent gagner par une attitude positive, un bon travail, un bel esprit de camaraderie… Tout ce qu’on voudra encourager ou mettre en avant… Je n’avais vu ça qu’en maternelle ou CP et je n’aurais pas forcément pensé les utiliser en cycle 3. Mais lors d’un conseil de classe, une élève a émis l’idée que des petits messages de félicitation de la part de maîtresse pourraient motiver tout le monde. C’était le moment pour les brag tags de faire leur entrée dans ma classe et c’était d’autant plus super que ça venait d’eux. Sur mon tableau pinterest vous trouverez les images/liens vers différents sites qui proposent des billets de fierté. Souvent payants et en anglais, je me suis décidée à faire les miens, version française. Je les ai photocopiés sur papier coloré. Certains élèves ont commencé une collec’ : il s’agissait de récupérer différents messages et/ou différentes couleurs… Je vous les livre ici :

Lire la suite…

Poetry tea time

J’en ai marre de faire de la poésie un simple exercice de mémorisation… Et même si, parfois, je me lance dans des exercices plus intéressants de création poétique ou de mise en voix des poèmes, les élèves gardent toujours cette image figée de la poésie : compilation de textes à apprendre laborieusement et ânonnés à la chaîne, avec en prime l’angoisse du regard des autres… Vous me concéderez que c’est d’un ennui mortel, la récitation des poésies ! Et là où la maîtresse ne prend aucun plaisir, les élèves non plus…

Donc, cette année, je passe à l’attaque ! Inspirée par des sites de homeschooling, je mets en place les « poetry tea time » ! Le principe est simple : boire du thé, manger des petits gâteaux et lisant/ se lisant de la poésie, avec pour seul objectif : le plaisir de partager un moment convivial autour de textes poétiques.

Voilà comment je compte faire : le premier lundi de chaque mois, les élèves responsables dresseront les tables pour le thé, avec nappes, jolies serviettes et les tasses apportées par les élèves.

Pendant que je prépare et sers le thé, les élèves choisiront les poèmes qu’ils souhaitent lire. Suivra un temps de lecture silencieuse où chacun pourra siroter son thé en découvrant ses textes, puis un moment d’échange où les conversations & lectures à plusieurs seront autorisées.

Pour mettre en place ce moment, j’ai besoin de solliciter les parents pour que chaque élève ait sa tasse. Voici le mot que je vais distribuer :

Maintenant, il ne reste plus qu’à tester… J’espère qu’ils vont apprécier ces moments !